Rechercher
  • benoitaubert

Partager ses données personnelles pour l'intérêt général et risque de dérives associées ...

Dans le cas de l'épidémie du covid actuel, la gestion des données personnelles de santé des individus, fort différente que l'on soit en France ou en Corée pour lutter efficacement contre la progression de la maladie, peut nous amener à réfléchir sur le renoncement de certains droits pour l'intérêt général ou pas. Les succès coréens dans la limitation de la propagation du virus par un suivi accru et tracé des personnes infectées ne justifient ils pas que cette tracabilité soit reprise dans un pays comme le nôtre ?

Ce qui dans un premier réflexe peut sembler tout à fait juste et altruiste, ne s'apparente t il pas derrière un recul important de l'évolution des lois sur les données et le risque important d'une utilisation détournée et malhonnête des infos fournies.

Le sujet est complexe et est repris dans l'article ci dessous où l'on découvre qu'une majorité des américains sont aujourd'hui prêts à laisser libre accès à leurs données personnelles de santé dans le but d'aider la recherche. Cela est louable, généreux mais attention aux dérives et abus que cela pourrait engendrer .....

https://www.zdnet.fr/actualites/covid-19-52-des-americains-prets-a-partager-leurs-donnees-de-sante-pour-aider-la-recherche-39909725.htm




0 vue0 commentaire